"fenêtres"

Pour cette exposition le designer s’est emparé des équipements du peintre. Chaque objet est composé de châssis en bois où parfois les clés restent volontairement visibles pour casser lʼharmonie du carré. Comme Daniel Dezeuze ces châssis sont autant de « fenêtres » pour observer lʼintérieur ou lʼextérieur.

Un panel de six couleurs compose chaque objet pour mettre en scène un paysage. Ainsi fauteuils, miroirs, étagères, luminaires, coffret, sont fabriqués par le designer comme un tableau.